27 juillet 2007

Ambositra

(prononcer Ambouchtr')

Arrivée à Ambositra aujourd'hui, pour 24h de petites balades avant de continuer vers le sud.

carte_ambositrapoussehibiscus

Petite ville bien calme. Les "pousses" attendent tranquillement une hypothétique course. Ils nous hèlent de loin, mollement. En fin de matinée, la motivation n'est visiblement plus là. Un hibiscus énorme trône sur une petite place.

Visite du palais royal dans l'après midi, c'est à notre chauffeur que nous avions confié la mission de le trouver. La piste est de plus en plus mauvaise, mais nous grimpons la plus haute colline à côté d'Ambositra. Nous finissons à pied. La nature a été modelée en remparts qui semblent aujourd'hui naturels. On croirait pénétrer dans des ruines de chateau fort, par un petit chemin creux. La tour de guet est un énorme rocher. Nous continuons à avancer, jusqu'au vieux tombeau de la famille royale locale. Les traditions survivent, un tombeau neuf a été construit juste à côté de l'ancien. Certaines personnes viennent encore faire des sacrifices et des offrandes aux ancêtres dans ce lieu sacré.

Le palais royal, rova en malagasy (prononcer rouv'), a été restauré. On y entre par le côté Sud Ouest, comme le veut la tradition, pied droit en premier. Le coin Nord Est est le coin des ancêtres, la partie sacrée de la maison. C'est également l'endroit où dort le roi. On y voit des traces de bougies, du sang seché. C'est le lieu des offrandes qui sont traditionnellement du rhum artisanal, du miel, voire un poulet qu'on égorge sur place. On brûle une bougie pendant les offrandes. On peut également offrir des bonbons par exemple. Pour les sacrifices de zébus dans les grandes occasions, le sacrifice se fait dehors, en général sur une grande pierre plate. Le coin Nord Ouest du Rova est dédié à la cuisine, et à la réception des invités. La coutume veut que l'on sorte du rova à reculons, pied droit en premier... La disposition et les espaces dédiés dans le rova correspondent à la cosmologie traditionnelle malagasy, très complexe.

Devant le rova est aménagée une petite place carrée. Le roi y rassemblait ses sujets avant d'y faire des discours. L'histoire raconte que le dernier roi s'est fait tué alors qu'il prenait un bain de soleil sur la pierre au milieu de cette place. Il devait être invincible s'il ne quittait pas le rova, mais les conquérants du nord l'ont tiré d'un coup de fusil depuis une colline avoisinante.

tombeauplace_rovarova_ambositra

Je n'arrive pas à quitter ce lieu si riche en histoire et si particulier du point de vue tellurique... Je m'attarde autour du rova, de la placette, du tombeau. On a une belle vue sur Ambositra d'ici. Plus proche, il semble y avoir des fossés tout autour de la place forte. Les abords des rova sont en général des lieux sacrés. Nous les traversons en regagnant la ville.

villagemimosascieursmouton

Ballade le lendemain avec un guide, au delà des montagnes qui ceinturent Ambositra. Nous grimpons en traversant un petit groupe de maisons. Plus haut sur la montagne, nous arrivons dans une petite forêt, pleine de mimosas en fleur. 2 scieurs de long sont au travail. Plus loin, nous rencontrons des gamins jouant de la flûte taillée dans un bambou. Les gamins accompagnent des zébus et des moutons au paturage. Un des agneaux semble n'avoir que quelques jours. Le gamin le prend dans ses bras et nous l'apporte pour nous le montrer de plus prêt.

Traversée des collines aménagées en terrasses générations après générations.

Traversée de champ de mandarines. Nous cherchons le propriétaire pour lui en acheter et les cueillir sur l'arbre.

zebusrizimandarine

zaza

Posté par corto malagasy à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ambositra

Nouveau commentaire