Il ne faut pas en dire le nom. Ça les attire ! Et après, personne ne peut présager de l'avenir...

Notre nouveau gardien se tortillait l'autre soir en tentant de nous expliquer quelque chose : il faisait sa petite enquête pour connaître l'historique des lieux.
- pourquoi les anciens gardiens sont partis ?
- on les a viré pour cause d'absences répétées
- vous êtes sûrs ? ils n'ont rien dit de spécial ?
- rien de spécial...

Et puis enfin, il craque, il parle :
- il y a des [tout bas] sorcières chez vous...
- tu es sûr ?
- oui oui, les 3 nuits où j'ai travaillé, à un moment, j'ai été pris de frissons ! c'est caractéristique des ******.
- tu n'as pas eu la grippe, tu n'étais pas malade ?
- non non j'en suis sûr !

Voilà ! Après avoir débattu, mis en perspectives le fait que notre gardien principal travail pour nous depuis plus de 2 ans sans aucun souci (à part quelques voleurs arrêtés), que nous mêmes nous ne tremblons jamais (sauf quand la température passe sous 15 degrés, mais là, même les ****** restent chez elles...

Je n'ai pas eu besoin de lui dire que c'était impossible parce que mes ancêtres étaient devins et que j'ai le pouvoir de les sentir et de les chasser, il semble avoir convenu que ça devait être autre chose. Je n'ai pas eu besoin non plus de dire qu'un bon Remington à poudre noire (modèle 1858) a raison de toutes les sorcières du monde.
La proposition de le remplacer par un gardien courageux a guéri ses frissons semble-t-il...

A suivre...